L'impact de l'inflation sur le chômage au Maroc : Essai théorique et validation empirique

Authors

  • Yassine ABDELLAOUI Université Mohammed V

Keywords:

Chômage, inflation, la courbe de Phillips, marché du travail, modèle ARDL

Abstract

La politique publique vise à maintenir un faible taux de chômage et une légère inflation. Une économie prospère est synonyme d'inflation maîtrisée : les prix ont tendance à augmenter sans excès ce qui peut jouer un rôle important dans la stabilité des facteurs macroéconomiques telle que la croissance économique, le taux d’intérêt et le chômage. Certes, l'économie fonctionne de telle manière que lorsque l'inflation a tendance à progresser le chômage régresse. En revanche, lorsque l'inflation baisse, le chômage a tendance à augmenter. Dans ce contexte, l’objectif principal de cette étude est de démontrer l’impact négatif de l’inflation sur le chômage, autrement dit, la validation de la courbe de Phillips (1958) pour le cas du Maroc. L'approche appliquée pour analyser l'impact de l’inflation sur le chômage au Maroc est basée sur le modèle ARDL. Pour la période que nous avons définie dans le long terme (1991-2022), l’inflation n’a connu aucun effet sur le chômage au Maroc, ce qui ne valide pas la logique de la courbe de Phillips (1958) qui a démontré qu'une hausse l’inflation réduit le chômage, autrement dit une relation négative entre l’inflation et le chômage.

Downloads

Download data is not yet available.

Published

2024-06-02

How to Cite

[1]
ABDELLAOUI , Y. 2024. L’impact de l’inflation sur le chômage au Maroc : Essai théorique et validation empirique. Revue Internationale du Chercheur . 5, 2 (Jun. 2024).

Issue

Section

Articles